78 en force

25 avril 2006

Concerts d'Absinthe

gratteCONCERTS

Le 18 decembre 2005 a 16h : concert au Coq Hardi, Place du marché au blé, à Mantes la Jolie, entree gratuite, à l'affiche : ABSINTHE, DISASTER, HEAD BLAST, P4, GRUB, DIOXINE, et MU

Le 27 Janvier 2006 a 19h : concert au Gambetta Club, à l'occasion du Collateral Damage Fest 11, 64 rue de Bagnolet, Paris, 5 euros l'entrée, à l'affiche : ABSINTHE, DESECRATOR, BURST et CARMINA

Posté par 78enforce à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Absinthe Bio

absintheC’est en 2002 que Seb, guitariste furieux en malle de nouvelles sensations musicales  (!) au sein d'un groupe à donc un jour eu l'idée de fonder une formation avec quelques un de ses potes.

Côtoyant l'univers du studio de Limay depuis un petit bout de temps, il décide de ce lancer à la recherche d'autres zicos pour concrétiser son projet. Sangli (prononcer « Sanglimouth » pour les novices de la blaguounette), pote de longue date avec celui-ci, overbooké entre ses autres groupes qui ne cesse de grandir décide de lui donner un coup de main et de l’intégrer notamment dans Disaster, groupe de Death, puis plus tard dans Anévrism (groupe de chirurgie céphalique), seconde formation du batteur. Malheureusement et pour des raisons personnelles, Seb est contraint de quitter les deux groupes mais resta convaincu que lui et Sangli pouvait faire quelque choses de leurs dix doigts (avec des baguettes ou avec des médiators selon les instrus).

Ils décidèrent donc touts les deux de fonder une nouvelle formation aux bases Trash-death (pour les novice du métal il s’agit d’un mélange entre Trash et Death) A l'époque, le garage de Seb, transformé en super studio de la balle qui déchire son string de ouf abritait les zicos. Après l'enchaînement des répètes et la naissance de deux ou trois compos, Pato (autre guitariste talentueux ami des deux musiciens), entre deux saucisses cocktails et quelques amuses gueules alcoolisées au cours d’un apéro chez Seb décide de rejoindre le groupe (pour l’instant sans nom).

Des lors, le groupe avance, à la recherche d'un bassiste et d'un chanteur (qui faisaient il est  vrai qu'a l'epoque cruellement défauts). Quelques autres répètes passent et le groupe évolue d'une manière rapide.

Mais au détour d'une conversation avec son frère guitariste d'un groupe de Punk-Hardcore, lui aussi coincé entre deux tranche de rôti de porc pommes de terre, Sangli lui demande de venir faire un essai avec sa basse chez Seb. Celui-ci, après avoir tester deux ou trois répètes rentre alors dans le groupe sous le pseudonyme de Jem-Hell (Son sourire Trianglocéphale le faisant étrangement ressemblé a un certain comédiens uni-maintiste).

Le groupe était presque complet.

Entre temps, l'intérêt pour une certaine boisson interdite dans notre beau pays pousse les membres à choisir « Absinthe » comme patronyme (!). Après des dizaines de répètes aux studio de Limay, (nouveau fief du groupe) le line up voit arriver Guy George au chant  (toute ressemblance avec le tueur n’étant que pure coïncidence). Mais après une brève période de quiproquos, celui-ci est contraint de quitter le groupe d'une manière brutal.

Dès lors, en cette douce fin d'année 2004, car il est bon de replacer notre histoire dans un repère spatio-temporelle adéquat, contraint par le départ de la pieuuuuvre, Pato décide de pousser la chansonnette a sa place et ce fut bien entendu... un succès !!! Avec une voix a faire tomber plus d'une minette en moins de 2 minutes, du travail et une bonne dose de délire a la sauce tréophanienne, Absinthe avançait a pas de géant vers une démo sortie tout droit des entrailles du Trash avec un grand T...

Enfin, c'est en mai 2005 que le groupe enregistre sa première démo nommée "Woods of Hell", mélange plutôt déjanté d'histoires d'alcools et de pyromanie avérée regroupant une bonne partie des compos.

Bien entendu les cris ce font déjà entendre : Mais quand entamerons-ils une tournée mondial ?! Absinthe espère prochainement participer a quelques concerts en compagnie d'autres groupounets bien sympa de la région. En attendant, les membres tirailler entre leurs diverses activités attendent sagement de fraîches nouvelles du front (de nouvelles chroniques et bien sur des proprios de leurs démos)...

Posté par 78enforce à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mars 2006

Concerts Head Blast

h_b2

25 février 2006 a 19h : Head Blast, Grub, D'la coke et des putes, et Outcast en concert a la salle Victor Jara, 3 avenue des Pyramides, a Champs Sur Marne, 6 euros l'entrée

3 Mars 2006 a 21h : Head Blast + Coven + Frontback en concert au CAC George Brassens / 7 rue de Gassicourt / a Mantes La Jolie 5 euros l'entrée

Collateral Damage special fete de la musique en co organisation avec
l'association Obdurated
Le mercredi 21 juin 2006 a 17h30
sur la place de jussieu
a Paris dans le 6 eme
metro Jussieu
Ligne 10
entree gratuite
A l'affiche HEAD BLAST (death core Limay)
SPIRITUAL DISSECTION ( brutal death Amiens )
OBDURATED ( thrash melodique hard core Amiens )
WENLOCK ( heavy metal Amiens )
DECOMBRES ( crust Paris )
DESECRATOR ( grind core Paris )
DISASTER ( death grind Paris banlieue )


Posté par 78enforce à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 février 2006

Biographie de Grind O Matic

grindomatocMai 2003 : un certain Olivier ressent une envie pressente de monter un truc grindcore (légèrement teinté musette). Pour satisfaire son besoin, il passe une annonce sur le site zikinf.com. Dans le même temps, un certain Manu (votre serviteur et donc 'je' plus loin dans le texte) se dit qu'après plusieurs mois d'inactivité, il re-tenterait bien une petite aventure musicale, et dans ce sens, il se met à composer qq trucs dans le genre grindcore, death old school, voire légèrement crust. Et bien sûr, il consulte aussi régulièrement les annonces de plusieurs sites, histoire de voir un peu l'état du marché des grindeurs. Et un beau jour, heureux événement, il tombe sur l'annonce d'Olivier. Suivent coup de fil, blabla, répète à 2 chez Manu, et une chose est sure : on est sur la même longueur d'onde ! à savoir monter qqch de simple et direct, pour prendre son pied et éviter au maximum de se prendre la tête ! Et là vient une étape plus difficile, trouver un batteur !! on passe donc une nouvelle annonce, mais à part qq contacts avec des personnes qui manifestement n'étaient pas dans un état normal pendant la lecture de l'annonce en question, on n'a rien trouvé de sérieux… en attendant, on essaye vaguement de programmer une batterie à l'aide d'un petit software pc et qq samples, mais le résultat n'est pas très convaincant… Entre temps, on en profite aussi pour réfléchir au concept global du groupe. A commencer par le nom !! là je ressort une vieille liste de noms auxquels j'avais réfléchis qq années auparavant, dans laquelle je retrouve un certain GRIND-O-MATIC, qui me semble parfaitement convenir ! je propose ça à Olivier qui a tout de suite été emballé aussi ! (c'est d'ailleurs lui qui a lancé les grind-o-qqch et autres trucs-o-matic) et en ce qui concerne le concept général, on pense à un truc du genre 'the workers of grind', avec qq samples et le visuel reste à définir. On verra ça plus tard ! Puis un beau jour, vers fin septembre 2003, intervient Alex, batteur de death metal (voire aussi de heavy, de blues ou même de salsa, selon son humeur !) avec qui j'avais eu une expérience musicale plutôt infructueuse 2 ans auparavant (voire pathétique quand on y repense, n'est-ce pas mon cher Alex !!), mais envers et contre tout nous étions resté en contact. GRIND-O-MATIC étant à la base un projet orienté grindcore, et notre Alex ne jurant que par deicide (et suffocation, voire aborted plus récemment, y'a du mieux !!), nous n'avions même pas pensé à essayer ensemble… jusqu'au jour où je lui fait écouter les compos qu'on avait commencées avec Olivier. Et là, c'est la révélation, Alex est subjugué, il trouve ça génial (et je pèse mes mots). Il est donc embauché sur-le-champs. Et c'est reparti pour de nouvelles aventures à mantes-là-jolie, cité fétiche d'Alex !!  On enchaine donc les répètes chez Alex à partir d'octobre 2003. et tout se passe plutôt bien. Les compromis à effectuer sont plutôt minimes. Le plus notable étant la rallonge des morceaux (ce à quoi on s'attendait avec l'influence death metal de notre batteur), mais tant que ça reste autour de 2 minutes, y'a pas de pb !! en plus Alex n'a même pas bronché devant la config d'Olivier, ie. la disto sur la basse et l'octaver sur les backings ! une chose impensable 2 ans plus tôt !! Manquait plus qu'à trouver un second guitariste, pour grossir un peu le son. Et c'est là qu'Alex nous ramène Sidi, qui lui aussi voulait se replacer dans l'industrie du bruit. Et c'est chose faite. Sidi et son esprit rock'n'roll conviennent parfaitement à l'objectif d'assaut sonore que s'est fixé le tout-puissant GRIND-O-MATIC !! (même s'il a eu un peu de mal à s'accorder en DO, mais maintenant c'est fait et ça ne bougera plus !) Janvier 2004 : suite à qq pbs de motivation, Olivier décide de quitter le groupe...

Février 2004 : arrivée de Alex (dit Mental) à la basse!! ou plutôt retour?? puisqu'on avait déjà joué ensemble 3 ans plus tôt, pendant l'obscure groupe de death avec Alex. et d'autre part Alex et Mental ont aussi participé ensemble à un autre projet death qui a eu un peu plus de succès cette fois, Abyssal Suffering.
Mental prend donc la basse, en DO comme tout le monde. il a d'ailleurs eu moins de mal que Sidi, vu que c'est une 5 cordes!! et au design plutôt atypique en plus (voir les photos).
Juin 2004 : arrivée de Guillaume au chant!! après quelques séances de tests assez laborieuses avec un certain nombre de prétendants au poste de hurleur, c'est Guillaume qui sort vainqueur et qui vient enfin complèter le line-up.

Novembre 2004 : Guillaume n'ayant plus assez de temps pour se consacrer à GRIND-O-MATIC, nous décidons d'un commun accord de mettre un terme à son activité dans la machine à grinder. nous sommes donc à nouveau à la recherche d'un chanteur! en attendant Manu essaye d'assurer le chant seul pour parer à l'éventualité d'une proposition de concert!

Mai 2005 : nous avons enfin trouvé notre nouveau chanteur!!! et dévinez quoi? c'est...Guillaume!!! mais pas le même bien évidemment. celui-ci se fait appeler Peporc, et il manie plutôt bien son instrument le bougre!! des vocaux bien balancés, surtout influencés par le rayon brutal death/core, ce qui complète bien mes élancées grind/crust!! on va donc tout remettre en place. pas mal de travail en perspective, mais le résultat devrait valoir le détour!! à suivre de près...hehe

Janvier 2006 : suite à qq pbs de motivation, nous nous séparons de Mental. Nous cherchons donc un nouveau bassiste remonté à bloc pour nos futurs enregistrements et concerts!!

La machine est donc maintenant lancée, et rien ne pourra l'arrêter !!
-- THE AUTOMATIC GRINDERS --

Posté par 78enforce à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Kiprokro concerts

kiprokro_punk

Concert à venir !

Dimanche 26 Février 2006 à 17h30 :

Concert à la Clef (St Germain en Laye 78) avec

GUERILLA POUBELLE et UNION JACK.

Entrée 5 €.   

Vendredi 31 Mars 2006 à 20h30 :

Concert "Ultimes distorsions" deux jours d'adieu à la Clé des champs (Plaisir 78) avec

WASHINGTON DEAD CATS
8.60€ - 6.40€

13 mai 2006 : à Bonnière avec LOS TRES PUNTOS...

Posté par 78enforce à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Biographie de Kiprokro

kiprokro

Biographie de Kiprokro

Composé de 4 potes venus de Limay, KIPROKRO fait partie du très renommé bastion punk mantais.

Aussi bien influencé par leurs camarades de scène locale que par des noms tels que les Shériffs ou encore Tagada Jones, Kiprokro surfe entre punk et rock'n roll. Viens les voir jouer leur cocktail de bonne humeur au goût revendicateur et délirant !!!

Posté par 78enforce à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Biographie Foolbrain


foolbarinFoolbrain story

L?histoire de ce groupe remonte à 4ans.
Au départ, deux copain de lycée (Pedro et p?tit porc), sont passionné par le même style de musique telle que le bon thrash a l?ancienne.
Les influences étaient naturellement donc Slayer et Machine Head pour ne citer qu?eux.
Pedro étant guitariste depuis déjà 3ans et p?tit porc fan du micro, ils se décident alors de faire appel à un amis batteur (Jean René) afin de former un groupe qu?il appellerai « Fuck It All » en référence a une belle parole prononcée par Rob Flynn sur la dernière chanson de l?album « Burn My Eyes ». L?idée du groupe était lancée et peut de temps après Jean René fit entrer dans le groupe un bassiste (Dyddih) et un deuxième guitariste (je sais plus son nom car je l?ai volontairement oublié) Ca y est Fuck It All est complet !!!
Malheureusement cette idée de groupe était morte née car le groupe étant en réalité l?association de deux groupes distincts. Le groupe ayant jouer très peut de fois ensemble décide alors de splitter : il y a eu le groupe de Jean René avec Jean René a la batterie, Dyddih a la basse, machin a la guitare et une demoiselle au chant (Pour plus d?info faut que tu demande a Dyddih) et a coté Pedro et p?tit porc continuèrent alors a errer. Leur destin aurai pu être le même que celui des Bérruriers noir avec seulement un chanteur et un guitariste mais au lycée un « petit » gars fan de gros son leur cassa un peu les couille pour reprendre cette idée sous prétexte qu?il étai batteur ce petit con se nommais Pydat et il parvint a convaincre Pedro et p?tit porc. Fuck It All reprend du service ! Sauf qu?il manque un bassiste !
Le groupe commença alors quelques répètes entre copain puis, toujours dans la réserve qu?est le lycée, nous trouvâmes un deuxième guitariste (Ludo) et un saxophoniste désireux de se mettre a la basse (Mimiche). Le groupe commence alors dans ce qu?il pense être le line up définitif.
Encore une fois des divergences ont sévit et le deuxième guitariste a été évincé de manière, faut le
reconnaître, pas très sympas (genre : ouais euh en fait on fait pu du métal on veux jouer du Ska ou du reggae tu vois ! Ce qui n?était pas forcément faut ni non plus que la vérité) Enfin sur ce Ludo nous dis au revoir et bonne chance. Et Mimiche lui que devint il ? a ce moment là il est vrai que le groupe traverse une phase difficile car a part Pydat, les membre ont le bac STI génie electrotechnique a passer croyez moi ce n?est pas peu de chose ! Pedro et petit sont a leur deuxième tentative !!! C?est d?ailleur de là que provient le nom « Foolbrain » qui selon Pydat se serra traduit par « Cerveau vide ».
A la suite des épreuve, chacun à prit une voie différente et malheureusement p?tit porc a tiré sa révérence laissant derrière lui un groupe orphelin de son meneur-chanteur. Mais Pydat n'a pas fini avec ce groupe et sa motivation est restée intacte malgré ce coup dur.
Pydat et Pedro continuèrent alors a jouer tousles deux, ne sachant plus ce qu?était devenu Mimiche (il est vrai que le contact a été perdu mais qui blamer ? Nous ne lui donnions pas plus de nouvelle qu?il nous en donnait !!) et c?est ainsi qu?après avoir légèrement réfléchit nous attrapame notre téléphone pour demandé a mimiche s?il faisait toujours partis du groupe. Depuis il est toujours avec nous et c?est devenu quelqu?un que j?apprécie beaucoup ( et ouais mimiche t?es mon potedésolé pour toi !!!)
Pis Pydat insistat très légèrement pour avoir un deuxième gratteux. C?étai un gars de sa classe passionné de musique ! Nous fimes alors la caonnaissance de Dyddih (oh tiens ce nom la me dis quelque chose !!!)
Un jour par Internet il fit la connaissance de Sack quoi se propose alors de devenir notre nouveau chanteur. Ouais super on a un chanteur !!! Mais euh jamais on l?a entendu chanter ce gars !!!! Cela provient en fait de la finesse du jeu de Sack a mi chemin entre death et black metal ! Du coup Pydat en a abandonner sa batteri pour squatter le micro qui il faut le reconnaître lui va comme?. Bah comme un micro ! Du coup le line up final est Pedro et Dyddih a la guitare, Mimiche a la basse, Pydat au micro et a l?hébergement du groupe et Sack a la batterie. Voila voila, tant d?histoire pour un groupe qui commence seulement !!!!
Premier concert ( organisé par nous meme !!) le 21juin dans l'allée de notre cher Sack !

Posté par 78enforce à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Discographie de Disaster

disaster_la_classe

2004

DISASTER enregistre sa première demo chez Mick, "Decline of Humanity (Demo 2004 CD-R)" 6 titres dont la reprise de BRUTAL TRUTH "Birth of Ignorance" + 1 morceau caché.

2005

Apres la promo de "Decline of Humanity" DISASTER sort sur DEADCIRKUS RECORDS son premier Split DA GRIND!!! (avec Disaster, Desecrator, Sickbag et Elysium).

Posté par 78enforce à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Discographie Desecrator

desecrator_en_republique_tcheque

2005
- promo cd 9 titres


- 4 way cd split Da Grind w/ Disaster, Elysium, Sickbag

- 4 way split cd w/ Kuruma Badukan, Napalm Dance, Slums (originally released in 2001)


2000
- 4 way split tape w/ Attavism, Morgue, Visceral Strangulation


1999
- 3 way split cd Transoriental Xpress w/ C.S.S.O, Infected Pussy


1998
- split tape Extrem Terrorism w/ Unholy Grave


1997
- demo tape Post-natal degeneration


1996
- demo unreleased

Posté par 78enforce à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Agenda concerts Carmina

CARMINA

Prévisions de concerts :

27/02/06 Paris 20ème - Le Gambetta -104 rue de bagnolet - M° Alexandre Dumas - 19h
- Prix 4 euros - Dessecrator / Absinthe / Carmina

30/04/06 OH YEAH festoch - Moissy Cramayel (77) - Festival sur 2 jours (29 et 30)
- 12€ 1j / 20€ 2j - Début concerts 17h
- Poney club / Looking for John G / Explicite clown / Year of no light / Carmina / The sons of saturn - Enregistré par Steve Albini - Comity

Posté par 78enforce à 05:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]